Types de céphalées fibromyalgiques à ne jamais ignorer

La douleur ressentie lors de maux de tête provient d’une combinaison de signaux entre le cerveau, les vaisseaux sanguins et les nerfs voisins. Les nerfs spécifiques des vaisseaux sanguins et des muscles de la tête sont activés et envoient des signaux de douleur au cerveau. Mais on ne comprend pas pourquoi ces signaux sont activés en premier lieu. La douleur peut être sourde, aiguë, constante, lancinante, intermittente, légère ou intense.

Les gens supposent généralement que leur mal de tête est complètement inoffensif et disparaîtra avec le temps. Et s’il est vrai que dans la plupart des cas, le mal de tête est complètement bénin, il arrive aussi que le mal de tête indique un problème de santé sous-jacent. Personne d’autre ne sait ce qu’il y a de mieux pour votre corps sauf vous-même. Ainsi, si vous ressentez des sensations et des douleurs similaires à celles énumérées ci-dessous, votre mal de tête peut vouloir dire quelque chose de plus dangereux. En l’absence de traitement, ce mal de tête peut même avoir des conséquences fatales pour vous.

Mal de tête chronique

Les patients atteints de fibromyalgie (FM) ont un risque plus élevé d’anxiété et de dépression et signalent plus d’interférences et d’incapacités dues à la douleur que les patients souffrant de maux de tête sans douleur corporelle. Le manque de reconnaissance et de traitement de la FM coexistante peut entraîner une augmentation de la douleur, du handicap, de l’anxiété et de la dépression. Il existe également des traitements efficaces pour la FM qui peuvent considérablement améliorer les maux de tête en plus du traitement des courbatures généralisées.

migraine

Parmi les différents types de maux de tête, la migraine est de loin l’un des plus complexes qui soit. Une personne souffrant de migraine ressentira généralement une douleur lancinante intense sur un seul côté de la tête. Il s’agit d’un trouble neurologique provoqué par un changement excessivement réactif du tronc cérébral, notamment des symptômes tels qu’une sensibilité accrue à la lumière, au son et aux odeurs. Les nausées et les vomissements sont également fréquents. Une migraine affecte sérieusement la vie quotidienne d’un individu, car la douleur ne fait qu’augmenter avec l’augmentation de l’activité.

Des analgésiques librement disponibles, tels que l’aspirine ou l’ibuprofène, peuvent arrêter les maux de tête ou réduire la douleur et la durée. Daith Piercing a également des résultats positifs pour le soulagement de la migraine

Terrible maux de tête

Les céphalées en grappes se caractérisent par des douleurs brûlantes et pénétrantes extrêmes. Ils se présentent devant ou derrière un œil ou un côté du visage en même temps. Si vous éprouvez un tel mal de tête, ainsi que des vomissements et des nausées, vous risquez d’avoir de graves problèmes et, dans le pire des cas, de souffrir d’un anévrisme cérébral.

La mélatonine, les corticostéroïdes, le topiramate (Topamax) et les bloqueurs des canaux calciques peuvent causer des maux de tête en période de rémission.

Mal de tête de tension

Les céphalées de tension, le type le plus courant, sont ressenties comme une douleur constante autour de la tête, en particulier au niveau des tempes ou de la nuque et de la tête. Des niveaux élevés de fatigue et de stress provoquent généralement une pression ennuyeuse ou une tension autour de la tête entre les personnes. Bien que la douleur soit généralement supportable, ce n’est certainement pas quelque chose que vous souhaitez négliger.

Les analgésiques librement disponibles, tels que le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine, sont généralement très efficaces pour arrêter ou réduire la douleur.

Maux de tête de sinusite

La céphalée sinusale est causée par une sinusite, un gonflement des seins, généralement le résultat d’une allergie ou d’une infection. La douleur associée aux maux de tête dus aux sinus est habituellement autour ou derrière les yeux, à travers les joues et le pont du nez, le long des dents du haut ou le front. La douleur est souvent décrite comme une sensation de pression et est constante. Les symptômes d’infection des voies respiratoires supérieures, notamment une congestion nasale décolorée, du mucus nasal, des oreilles bouchées, un gonflement du visage et de la fièvre, peuvent être associés à des maux de tête d’origine sinusale.

Pour diagnostiquer la cause sous-jacente de la sinusite, un médecin peut référer une personne à un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge. Dans certains cas, un drainage chirurgical peut être nécessaire.

Mal de tête hormonal

Les femmes peuvent avoir des maux de tête en raison de la modification des taux d’hormones au cours de leurs règles, de leur grossesse et de la ménopause. Les changements hormonaux dans les pilules contraceptives provoquent également des maux de tête chez certaines femmes. Les problèmes gynécologiques provoquent également des maux de tête hormonaux

Loading...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *